Accueil > Historique du projet > Méthode de travail
Méthode de travail : la concertation avec les acteurs locaux Imprimer Envoyer


La méthode adoptée par la mission était basée sur la concertation et la contribution des acteurs locaux : il fallait donner aux usagers de la mer et aux résidents les moyens de prendre en main l’avenir de leur territoire maritime, en leur proposant de construire avec la mission les orientations du futur parc.


Dans cette logique, ont été associés à cette démarche : les élus, les usagers, qu’ils soient professionnels ou de loisirs (plongeurs, pêcheurs, transports de passagers, plaisanciers, etc.), les associations culturelles et environnementales, les scientifiques ainsi que la société civile.

Des groupes de travail et ateliers thématiques ont été créés. Plus de 180 personnes et structures y ont participé afin d’identifier les besoins locaux et les contributions possibles du parc dans des domaines tels que la connaissance et la protection du milieu marin, la valorisation de la culture et des activités maritimes, l'aménagement et les usages du littoral, etc. Les conclusions ont servi à la définition des orientations du parc naturel marin.


Pour en savoir plus :

Typologie des participants aux groupes de travail



Le conseil consultatif

Le conseil consultatif était une commission provisoire de concertation, dont l'objectif était de réunir les principaux élus, les représentants des usagers de la mer (qu’ils soient professionnels ou de loisirs), les organismes scientifiques, les associations culturelles et environnementales, ainsi que les services de l’État concernés par le projet.

Il a permis de préparer un débat institutionnel sur le projet, favorisant ainsi une conception réaliste et utile des orientations et de l'organisation du parc naturel marin.

Il s'est réuni le 26 janvier 2009 et le 9 avril 2010.


Pour en savoir plus :


Compte rendu du conseil consultatif du 26 janvier 2009

Compte rendu du conseil consultatif du 9 avril 2010