Accueil > Signalements
Signalements Imprimer Envoyer

Le Parc naturel marin lance plusieurs appels à observations vers l'ensemble des acteurs de la mer (plongeurs, apnéistes, pêcheurs et plaisanciers...) afin de mieux connaître différents phénomènes touchant le Parc naturel marin :

- Observations du crabe bleu

- Observations de l'algue Caulerpa racemosa var. cylindracea

- Observations de déchets volumineux et de filets de pêche perdus

Ces observations permettent d'améliorer les actions de préservation du milieu marin actuellement mises en place par le Parc.

Signalez vos observations de crabe bleu

Le crabe bleu est une espèce non-indigène récemment localisée en plusieurs lieux de la frange littorale des Pyrénées-Orientales et de l’Aude. Il est originaire des côtes atlantiques américaines - du Canada jusqu’en Argentine - où il est exploité par la pêche professionnelle depuis de nombreuses années.

Ce crabe vit dans les eaux littorales, préférentiellement dans les lagunes et les estuaires, sur des fonds sableux ou vaseux. Il est aisément reconnu grâce à la couleur bleutée de ses pattes et de ses pinces ainsi qu’à ses neuf dents sur l’avant de la carapace ; la couleur bleue des pinces passe au rouge lorsqu’il s’agit d’une femelle et sa dernière dent est particulièrement longue et orientée latéralement.

Pouvant peser jusqu’à 500 g, il est comestible et reconnu pour ses qualités gustatives !

L’impact de cette espèce sur le milieu marin - dû à son mode de nutrition omnivore et à une reproduction particulièrement efficace - peut être important. Par exemple, ce crabe présente un caractère particulièrement invasif dans le delta de l’Ebre en Espagne.

En cas d'observation

- Prenez une photo du spécimen si vous en avez la possibilité.

- Vérifier votre observation à l’aide de la photo ci-dessus et remplissez la fiche alerte crabe bleu

- Envoyer vos photos et votre fiche alerte complétée à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.





> Télécharger la fiche d'observation crabe bleu


Crédit photo : T. Auga-Bascou / agence française pour la biodiversité


Signalez vos observations de l'algue Caulerpa racemosa var. cylindracea

L’algue envahissante Caulerpa racemosa var. cylindracea est originaire du sud de l’Australie. Elle n’est pas toxique pour l’homme, mais elle peut provoquer un déséquilibre de l’écosystème en recouvrant toutes les autres espèces d’algues, les herbiers ainsi que d’autres espèces encroûtantes.

Aucune solution permettant de détruire la Caulerpe sans impacter le milieu environnant ou sans risquer de favoriser sa dispersion n’est actuellement connue.

Les agents du Parc naturel marin et de la Réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls ont réalisé une cartographie de présence de cette algue devant Banyuls-sur-Mer. Une surface totale de plus de 400 m2 est maintenant connue.


Afin de limiter la prolifération de celle-ci, une réglementation est en cours d’élaboration par la DDTM 66, sur proposition du Parc naturel marin, pour interdire la pêche de fond et le mouillage forain à l’ancre dans les zones colonisées, et notamment au niveau de la plage et de la côte à proximité de l’ancien sanatorium de Banyuls-sur-Mer.

En cas d'observation

- N'arrachez pas l'algue, il suffit de quelques fragments pour que l'algue colonise un autre secteur.

- Prenez une photo si vous en avez la possibilité.

- Notez les coordonnées GPS de votre observation ou identifiez des repères à terre.

- Signalez votre observation au Parc naturel marin - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - ou la Réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

En bateau

- Évitez de mouiller ou de pêcher dans la zone impactée par la caulerpe.

- Si vous remontez de la caulerpe avec votre ancre ou dans votre filet ou casier, ne la rejetez pas à l’eau ! Conservez-la à bord, jetez-la dans une poubelle une fois rentré au port et pensez à inspecter votre puits d’ancre.


> Télécharger la fiche Caulerpa racemosa var. cylindracea


Crédit photo : A. Gigou


Signalez vos observations de déchets volumineux et d'engins de pêche perdus

Avec 6,4 millions de tonnes de déchets rejetés chaque année dans les océans (source : FAO 2009), la pollution des fonds marins par des déchets d’origine humaine est aujourd’hui une évidence. Ces déchets dégradent l’environnement marin et peuvent représenter une gêne pour la navigation, la pêche, la plongée ou l’apnée. Le signalement et la récupération de l’objet permettent de diminuer ces impacts.

Le Parc naturel marin du golfe du Lion agit pour la réduction des déchets marins en développant des actions de récupération des engins de pêche perdus et d’autres objets volumineux abandonnés :

- engins de pêche perdus de type filet, chalut, casier, nasse à poisson.

- autres déchets volumineux ou lourds nécessitant un moyen de levage : câble, cordage, machine à laver, poubelle plastique …


Signalez un engin de pêche perdu ou un déchet marin volumineux

- Prenez une photo si vous en avez la possibilité.

- Notez : le type d’objet observé, sa taille approximative, toutes les indications facilitant la localisation (coordonnées GPS, profondeur, nature du fond, repères sous-marins et/ou de surface…). Ces indications sont essentielles pour le retrouver.

- Signalez votre observation au Parc naturel marin Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Suite aux signalements

Les paramètres techniques (profondeur, moyens nécessaires…), de sécurité et d’impact environnemental seront étudiés afin de décider du type d’intervention (enlèvement total, partiel ou pas d’enlèvement) et de son urgence.
Pour les grands filets (50 à 100m), le Parc fait appel à des pêcheurs professionnels pour utiliser leurs moyens de levage.


Plus de 800 mètres de filet ont été retirés ainsi qu'une dizaine de gros déchets depuis 2016.

La récupération de ces objets doit se faire dans des conditions de sécurité optimale. Il est dangereux et donc déconseillé de manipuler un engin de pêche perdu, en particulier un filet : c’est une opération à risque qui doit être réservée aux professionnels.

Il est rappelé que conformément aux règles de navigation, tout objet présentant un danger immédiat pour la navigation ou la sécurité humaine doit être signalé au CROSS.



Dans tous les cas, vous pouvez contacter le Parc naturel marin
par téléphone au 04.68.68.40.20, par courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , par Facebook www.facebook.com/parc.naturel.marin.golfedulion



Crédits photos : F. MAZEAS, J. CASTERA, T. AUGA-BASCOU / Agence française pour la biodiversité, A. GIGOU