Premier conseil de gestion 2021

05 mars 2021

Le premier conseil de gestion du Parc naturel marin, présidé par Michel Moly, s'est tenu le 2 mars en visioconférence. Le rapport d'activité 2020 ainsi que le programme d'actions 2021 ont été présentés et validés.

Rapport d'activité 2020

L’année 2020 aura été une année très particulière eu égard à la crise sanitaire qui a affecté en profondeur l’activité du territoire et les missions du Parc naturel marin.

  • La tranquillité forcée dont la mer et le littoral ont profité entre mars et mai, a eu des effets positif sur l’environnement. Certaines observations peuvent témoigner de ce phénomène sur ces trois mois de confinement, telle la reproduction de sternes naines.
  • Les élections municipales, dont le calendrier a été perturbé, a conduit à un renouvellement partiel des élus locaux siégeant au conseil de gestion, dont la composition a été révisée par un nouvel arrêté en date du 6 octobre.
  • Les projets ont pu se déployer dont celui de co-gestion entre la pêche professionnelle aux petits métiers et le Parc.


Cette crise laissera peut-être derrière elle quelques évolutions positives sur les comportements de consommation, notre rapport à la nature et le plaisir de découvrir ou redécouvrir nos richesses nationales.

Sauvons nos poussins !

Mars-avril 2020 nous voyaient confinés, laissant les espaces naturels désertés par la présence humaine. Le cycle de la nature continuant, les « sternes naines » et « gravelots à collier interrompu » fraîchement arrivés de leurs quartiers d’hivernage africains s’établirent pour leur reproduction sur la frange littorale. Profitant de la tranquillité liée au confinement, ces espèces se sont installées à la fois sur leurs zones habituelles mais aussi sur ces nouveaux territoires disponibles. Or, ces oiseaux de petite taille construisent leur nid à même le sol, basant leur stratégie sur le mimétisme de leurs oeufs avec le sable, rendant ceux-ci peu visibles par l’homme.

Face au déconfinement annoncé et ses risques afférents (oeufs écrasés, nichées piétinées, poussins séparés des parents ou dévorés par les chiens non tenus en laisse), un noyau de partenaires constitué du Parc, du syndicat mixte RIVAGE, du G.O.R, des agents du littoral de Perpignan Méditerranée Métropole et des équipes communales de TORREILLES et ST-Laurent de la SALANQUE se mis en action. Ils furent appuyés sans réserve par le service départemental de l’Office français de la biodiversité, le service voirie du Conseil Départemental, la commune de Leucate, le Syndicat Mixte du Réart et de l’étang de Canet.

Après l’élaboration et la signature d’arrêtés municipaux de protection de zones de nidification le groupement a mis en place des protections physiques (filets de mise en défends) sur des zones de nidification au niveau des plages et dunes de Torreilles, Leucate et du Barcarès. Cette mise en défends s’est accompagnée par la mise en place sur site d’affiches de sensibilisation et la distribution in-situ de plaquettes informatives à destination des usagers. Afin de faire respecter ces zonages, des patrouilles d’information/sensibilisation et de surveillance ont été réalisées par l’ensemble des structures concernées. Durant l’ensemble de la période, un suivi renforcé de l

Gravelot a collier interrompu

Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) nichant sur l'estran à la sortie de la Ria d'Etel.

Oscar Chuberre

Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) nichant sur l'estran à la sortie de la Ria d'Etel.

Oscar Chuberre

Marc Médina, maire de Torreilles

Marc Médina, maire de Torreilles et vice-président du conseil de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion

Mairie de Torreilles

Marc Médina, maire de Torreilles et vice-président du conseil de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion

Mairie de Torreilles

Renouvellement partiel du conseil de gestion

L’année 2020 était celle des élections municipales, dont le calendrier a été perturbé par la crise COVID et le premier confinement. Il a fallu attendre l’installation des nouveaux conseils municipaux d’une part et ensuite la désignation de leurs représentants dans les conseils communautaires. Ces renouvellements ont concerné 12 communes et trois communautés de communes et urbaine.  

Ces changements ont conduit au renouvellement de deux mandats au conseil de gestion du Parc, celui du deuxième vice-président et celui de l’un des deux représentants des collectivités territoriales et de leurs groupements au bureau. Ces élections se sont tenues en visioconférence lors du conseil de gestion du 05/11/2020.

Monsieur Alain FERRAND, vice-président au titre de sa délégation de PMM, a été remplacé par Monsieur Marc MEDINA nouveau délégué de PMM au Parc.
Monsieur Pierre AYLAGAS, membre du bureau au titre de sa délégation de la communauté de communes ACVI, a été remplacé par Monsieur Antoine PARRA nouveau délégué de la commune d’Argelès-sur-Mer.

Le Président du conseil de gestion et toute l’équipe du Parc rendent hommage à l’implication de tous les élus qui ont accordé de leur temps et se sont impliqués sur les enjeux de gestion du milieu marin au travers de ce bel outil de gouvernance du territoire et accueillent les nouveaux délégués au sein de cette assemblée.

Gestion partagée de la petite pêche en aire marine protégée

L’année 2020 aura débuté par un voyage d’études en Catalogne à la rencontre d’acteurs de la filière pêche sur les thématiques de la gestion partagée des ressources halieutiques et de la valorisation des espèces. Le modèle Catalan est source d’inspiration dans ses innovations à la fois de commercialisation (unité de transformation, étiquettes avec QR code etc.) mais également de gestion (comité de cogestion, plan de gestion spécifique, coopération entre différents types d’acteurs de la filière etc.).

le Parc a par exemple témoigné de son soutien au cours de la crise sanitaire par la création d’une cartographie interactive. Cette carte toujours accessible (https://framacarte.org/m/86326/), elle recense pour les pêcheurs volontaires, leurs points de vente en circuits courts sur le territoire du Parc.

L’année 2020 a été clôturée avec la formalisation de contrats pour mener des études territoriales sur deux thématiques distinctes : il s’agit du recyclage des engins de pêche usagés et de l’analyse des circuits de commercialisation et de valorisation des espèces pêchées dans le Parc. L’année 2021 permettra de poursuivre les travaux engagés avec les prestataires retenus, en concertation avec les acteurs de la filière. Il est notamment attendu la concrétisation d’actions adoptées collégialement et soutenant la durabilité de la filière artisanale, encore bien présente sur le Parc.

Ces actions ont démarré en 2019 en partenariat avec le WWF-France et ont pour objectifs de développer un cadre conjoint et partagé de gestion durable des pêches et de renforcer la pérennisation des activités.

Port de Vilanova - Jour 2 de la visite d'échange pêche en Catalogne

Port de Vilanova

Andréa Sabbio / WWF - Office français de la biodiversité

Port de Vilanova

Andréa Sabbio / WWF - Office français de la biodiversité

Programme d'actions 2021

L'année 2021 sera marquée par les 10 ans du Parc naturel marin (décret de création en octobre 2011).

Les actions sont divisées en quatre volets :

  • Progresser dans la protection des espèces et des habitats
  • Protéger et valoriser le patrimoine culturel maritime
  • Réduire les pollutions et améliorer la qualité du milieu
  • Accompagner le territoire sur les enjeux de gestion et de développement durable de l'espace littoral et marin.

L'ensemble des actions menées seront présentées tout au long de l'année sur notre site internet et notre page Facebook !

Un conseil de gestion en visioconférence

Conseil de gestion du Parc naturel marin
Le premier conseil de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion s'est tenu le 2 mars 2021 en visioconférence.|Bruno Ferrari / Office français de la biodiversité
Le premier conseil de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion s'est tenu le 2 mars 2021 en visioconférence.|Bruno Ferrari / Office français de la biodiversité
Conseil de gestion du Parc naturel marin
Le premier conseil de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion s'est tenu le 2 mars 2021 en visioconférence.|Bruno Ferrari / Office français de la biodiversité
Le premier conseil de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion s'est tenu le 2 mars 2021 en visioconférence.|Bruno Ferrari / Office français de la biodiversité